Orientations opérationnelles pour la préparation et la mise en œuvre des actions nancées par l’UE spéci ques à la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent dans les pays tiers

L’Union européenne (UE) reconnaît la nécessité de faire face à la menace terroriste et de développer la coopération dans ses régions voisines et extérieures pour prévenir ou contrer l’extrémisme violent (P/CEV).1 La stratégie de lutte contre le terrorisme (CT) de l’UE2 s’organise autour de quatre piliers – Prévention, Protection, Poursuite, Réaction – conçus pour réduire le terrorisme à l’échelle mondiale, tout en respectant les droits de l’homme. Le pilier « Prévention » se distingue des trois autres du fait qu’il se concentre sur des mesures non coercitives cherchant à prévenir ou minimiser l’extrémisme violent. Les trois autres piliers se concentrent sur des mesures coercitives, notamment celles utilisées par les forces de l’ordre ou l’armée, ainsi que les activités des services de renseignement, qui soutiennent et travaillent généralement aux côtés des forces de l’ordre ou de l’armée. Ceci re ète le fait qu’au l du temps, les décideurs internationaux ont compris que les mesures de sécurité ne peuvent à elles seules résoudre le terrorisme complexe, notamment en termes de réduction des « environnements propices » au développement de l’extrémisme violent.

Ainsi le Plan d’action des Nations Unies pour la prévention de l’extrémisme violent va au-delà des mesures axées sur la sécurité en introduisant des mesures systémiques, synchronisées et à di érents niveaux pour aborder de manière préventive les conditions qui précipitent la radicalisation et l’extrémisme violent.

Pour accéder à la version complète du document, cliquez ici orientations-oprationnelles-pour-les-actions-ct

Recent Posts